Emails : l'idée d'un "droit à la déconnexion" fait son chemin

Publié le par UL Valenciennes

Après la CFDT et la CFE-CGC, c'est la CGT qui s'y met : le syndicat réclame un "droit à la déconnexion" et la prise en compte du temps passé en dehors de son travail à consulter et à répondre à ses messages électroniques. La charge de travail, notamment pour les cadres, entraînée par l'apparition des nouvelles technologies, a considérablement augmenté ces dernières années.

Vingt ans tout juste que les " technologies de l’information " ont révolutionné nos vies

Et surtout notre travail. Quelques chiffres sur ce grand chambardement : les trois-quarts des cadres disent qu’ils travaillent pendant leur temps de repos. 58% des salariés vérifient leurs mails pendant les vacances. 51% les regardent au lit.
Ce qui peut faire sourire, sauf quand on apprend que 68% des cadres, pour ne parler que d’eux, affirment que leur charge de travail a augmenté. Et que plus de trois millions de travailleurs français seraient en risque élevé de burn-out.

Lire l'article

Commenter cet article