Le Medef dégaine son plan choc (Le Télégramme)

Publié le par UL Valenciennes

Et après, le futur plan choc n°2 ?

Le code du travail réduit à deux lignes

1) Le patronat dispose de tous les droits

2) Les salariés ont le droit de dire merci aux patrons qui consentent à les embaucher

______________________________________________________________________

Suppression de jours fériés, assouplissement du Smic et des 35 heures, suppression des seuils : le Medef a lancé hier son programme pour créer un million d'emplois en cinq ans. Un plan choc rejeté par les syndicats qui crient à la « provocation ».

Lire la suite

Commenter cet article