Mouvement patronal : Attention danger !

Publié le par UL Valenciennes

Manifester après avoir obtenu 41 milliards d’euros du gouvernement sur trois ans, manifester par rapport au compte de pénibilité qui a été négocié avec les organisations patronales courant 2013 : cela n’a pas de sens pour la CFE-CGC.

Cela ressemble à une grève punitive pour obtenir encore plus !

N’oublions pas que dans le même temps l’impôt sur le revenu des ménages a augmenté de 4,33 milliards uniquement sur 2014. De plus, la pause fiscale promise risque d’être un leurre et l’impôt sur le revenu des classes moyennes risque encore d’augmenter en 2015.

C’est dans ce contexte que le mouvement du patronat nous inquiète, car il risque d’alimenter un foyer de grogne généralisée.

La CFE-CGC demande depuis des mois au gouvernement de mettre en place une politique de soutien de la demande et donc de la consommation.
La CFE-CGC exige une vraie réforme de la fiscalité des ménages comme celle des entreprises.

La CFE-CGC est toujours dans une logique gagnant-gagnant entre les entreprises et les salariés.

Vouloir une politique de soutien de la consommation, c’est garantir aux TPE et aux PME des clients, mais aussi des commandes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article