Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Stress au travail

Publié le par UL Valenciennes

Retrouvez à cette adresse un outil de mesure du stress au travail.
Prenez le temps de le faire (sans stress) en répondant spontanément à 100 questions. Les résultats sont analysés directement et votre niveau de stress évalué.

Publié dans Vie de l'Union Locale

Partager cet article

Repost 0

PPG Manifestation du 15 mai

Publié le par UL Valenciennes

C'était le 15 mai, les salariés de PPG criaient leur colère et leur indignation

dans les rues de Valenciennes...

Visionnez la vidéo 

Publié dans Vie de l'Union Locale

Partager cet article

Repost 0

Heures supplémentaires : baisse de 5% sur un an, au 1er trimestre 2009

Publié le par UL Valenciennes

Par rapport à un quatrième trimestre 2008 assez résistant, la baisse atteint 11% à 165 millions d'heures supplémentaires déclarées ; la part d'entreprises déclarant des heures supplémentaires est retombée à 38,8%.  

Le nombre d'heures supplémentaires, dispositif phare de la loi travail, emploi, pouvoir d'achat (Tepa), a diminué de 4,9% au premier trimestre sur un an, a indiqué mercredi l'Acoss (Agence nationale des organismes de Sécurité sociale).

Par rapport au quatrième trimestre 2008, la baisse atteint 11% à 165 millions d'heures supplémentaires déclarées et la part d'entreprises déclarant des heures supplémentaires est retombée à 38,8% (41,8% au 4ème trimestre 2008).

L'Acoss s'appuie sur les bordereaux récapitulatifs de cotisations adressées par les entreprises à leur Urssaf.

Mesure phare illustrant le slogan de campagne électorale "Travailler plus pour gagner plus", les salariés effectuant des heures supplémentaires sont exonérés de cotisations sociales et les entreprises bénéficient d'une déduction.

Au 1er trimestre, le dispositif a coûté 659 millions d'euros de manque à gagner en cotisation à la Sécurité sociale, montant entièrement compensé par l'Etat et en baisse comparé aux quatre trimestres précédents.

"Les trois quarts des exonérations bénéficient aux salariés", rappelle l'Acoss, dans un communiqué.

L'Etat paye les exonérations en versant à la Sécurité sociale des recettes de taxes (boissons alcoolisées, contribution sociale sur les bénéfices).

Début 2008, le gouvernement avait prévu que la défiscalisation des heures supplémentaires lui coûterait 4 milliards d'euros en exonérations de charges. Mais à la fin de l'année, la facture s'était finalement limitée à 2,79 milliards d'euros pour 725,1 millions d'heures effectuées. Mais une certaine résistance avait été notée au quatrième trimestre, en dépit de l'approfondissement de la crise 1(84,8 millions d'heures avec une progression de + 0,7 % par rapport au troisième trimestre, pour un montant d'exonérations de 717,5 millions d'euros en hausse de 1,3 %).

Publié dans Information nationale

Partager cet article

Repost 0

Que va changer la loi de simplification du droit pour l’employeur ?

Publié le par UL Valenciennes

Le Parlement vient d’adopter une nouvelle loi de simplification du droit. Elle contient quelques mesures intéressant particulièrement l’employeur. Revue de détail.

 

Validité des accords en l’absence des résultats du premier tour de scrutin

Les règles de conclusion des accords collectifs ont changé avec la loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail [L. n° 2008-789, 20 août 2008, JO 21 août] ; (voir Social pratique n° 507, p. 3 et s.).

Désormais, la validité des accords d’entreprise ou d’établissement est subordonnée à deux conditions cumulatives :
– d’une part, leur signature par une ou plusieurs organisations syndicales de salariés représentatives ayant recueilli au moins 30 % des suffrages exprimés au premier tour des dernières élections soit des titulaires au comité d’entreprise ou de la délégation unique du personnel, soit, à défaut, des délégués du personnel. Et ce quel que soit le nombre de votants (les résultats du premier tour doivent donc désormais toujours être dépouillés même si le quorum n’est pas atteint) ;
– et, d’autre part, l’absence d’opposition d’un ou plusieurs syndicats représentatifs ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés à ces mêmes élections, toujours quel que soit le nombre de votants [C. trav., art. L. 2232-12].

Ces nouvelles règles sont applicables depuis le 1er janvier 2009 dans toutes les entreprises, quelle que soit la date à laquelle ont eu lieu les dernières élections professionnelles. Avant cette date, les entreprises en situation de carence d’élections pouvaient soumettre les textes des accords collectifs négociés avec les délégués syndicaux à l’approbation directe des salariés via un référendum. Or, ce dispositif n’a pas été prévu par la loi du 20 août 2008. Logique, dans la mesure où, selon les nouveaux principes de la représentativité syndicale, seuls les syndicats ayant recueilli au moins 10 % des voix au premier tour des dernières élections peuvent désigner un délégué syndical et donc négocier des accords collectifs « de droit commun » : ainsi, sans résultats du premier tour des élections, il n’est plus possible d’avoir de délégué syndical.

Lire le dossier joint.

Publié dans Information nationale

Partager cet article

Repost 0

Élections professionnelles AXA

Publié le par UL Valenciennes

L’UNSA et la CFE-CGC progressent chez AXA France, FO et la CFTC passent à la trappe.

 

Les élections professionnelles chez Axa France ont porté en tête la CFDT suivie par la CGT. La surprise vient de l’UNSA et de la CFE-CGC qui réalisent de très bons scores, alors que FO et la CFTC ne sont plus représentatives.  

Jeudi 14 mai 2009, les 16 000 salariés d’Axa France ont été 63 % à participer au vote des élections professionnelles (comités d’établissements, comité d’entreprise et délégués du personnel). La CFDT est arrivée en tête avec 35 % des voix, la CGT a réalisé 17 %, l’UDPA-UNSA 15 % et la CFE-CGC 14 %. En revanche, FO et la CFTC n’ont pas réussi à franchir la barre fatidique de 10 %, seuil fixé par la loi du 20 août 2008 pour être reconnu syndicat représentatif dans une entreprise.

 

Bonne performance réalisée par la CFE-CGC qui gagne deux points par rapport au scrutin précèdent.

Publié dans Information nationale

Partager cet article

Repost 0

Conflits sociaux; Prévenir et gérer une séquestration

Publié le par UL Valenciennes

En cette période de crise, aucune entreprise ne semble à l’abri d’une séquestration de ses dirigeants.
Sylvain Niel recense tout ce qu’il faut savoir pour éviter ou affronter au mieux cette situation et, en dernier lieu, en tirer toutes les conséquences sur le plan juridique.

Lisez le document

Publié dans Information nationale

Partager cet article

Repost 0

1er mai

Publié le par UL Valenciennes

A Valenciennes aussi la CFE-CGC a défilé.
Visualisez les photos

Publié dans Vie de l'Union Locale

Partager cet article

Repost 0

Un 1er Mai historique pour la CFE-CGC !

Publié le par UL Valenciennes

L'intersyndicale du 4 mai 2009, à laquelle est pleinement associée la CFE-CGC, appelle à une journée de mobilisation décentralisée le 26 mai. Le 11 mai prochain une réunion de l'intersyndicale aura lieu afin d'établir un cahier de revendications que nous porterons aux pouvoirs publics sachant que, pour la CFE-CGC, les questions de pouvoir d'achat sont au cœur de nos revendications et notamment le revenu net disponible.
 
Quant à l'action sur le territoire elle est laissée à la discrétion des unions dans le cadre de l'intersyndicale. Toutefois des actions pourront être menées aussi bien dans les entreprises que dans les bassins d'emplois suivant le contexte local. Elles pourront prendre la forme de distributions de tracts, de manifestations en entreprises, de pétitions générales...

Lire la suite

Partager cet article

Repost 0