Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

procédure excessivement longue devant le conseil de prud’hommes (Village Justice)

Publié le par UL Valenciennes

Le Ministère de la Justice persiste à ignorer une décision de justice qui a condamné l’Etat pour procédure excessivement longue devant le conseil de prud’hommes : surréaliste et choquant ! Par Marie-Paule Richard-Descamps, Avocat.

Lire l'article

Publié dans Information nationale

Partager cet article

Repost 0

Elections prud'homales: chronique d'une mort annoncée (La Tribune)

Publié le par UL Valenciennes

Le ministère du Travail planche actuellement sur une réforme du scrutin prud'homal. L'actuelle élection au suffrage unviersel direct semble condamnée en raison de son coût élevé et de la réforme intervenue de la mesure d'audience de la représentativité syndicale. A l'avenir, les quelque 15.000 juges prud'homaux pourraient être élus par des "grands électeurs" ou désignés en fonction de l'importance de chaque organisation patronale et syndicale.

 

Le scrutin prud'homal est-il mort ? Sans doute, en tout cas dans sa forme actuelle, fondée sur le scrutin universel direct à la proportionnelle à un tour. Le ministère du Travail planche sur une évolution de cette « institution » qui a du plomb dans l'aile comme l'atteste l'évolution du taux d'abstention dans le collège « salariés » qui est passé de 37% en 1979 à ... 74,5% en 2008, année du dernier scrutin. Il apparaît que faire voter près de 20 millions de salariés du privé tous les cinq ans devient de plus en plus lourd à gérer.

 

Lire la suite

Publié dans Vie de l'Union Locale

Partager cet article

Repost 0

Travailler en vacances ? Les limites du droit du travail (Les Echos)

Publié le par UL Valenciennes

Un manager peut-il décemment déranger les membres de son équipe pendant leurs congés ? Peut-il lorsqu'il est lui-même en vacances donner des instructions ou son pouvoir hiérarchique est-il suspendu ? Peut-on prendre des décisions impliquant un salarié pendant ses congés ?

Lire l'article

Publié dans Information nationale

Partager cet article

Repost 0

Ces salariés qui donnent l'alerte (Les Echos)

Publié le par UL Valenciennes

Les lanceurs d'alerte révèleraient 40 % des délits commis en entreprises. Or ils ne sont pas toujours à l'abri de représailles.

Sherron Watkins, qui alerta la direction d'Enron, André Cicocella qui denonça le danger des éthers de glycol ou encore ces banquiers qui ont perdu leur emploi après avoir signalé des pratiques destinées à tromper le fisc... tous sont des lanceurs d'alerte (« whistleblowers » en anglais). Contrairement aux délateurs qui monnaient un profit personnel, les « whistleblowers » tirent la sonnette d'alarme pour faire cesser des agissements au sein d'une entreprise qui peuvent représenter un risque pour autrui.

Leur rôle est devenu essentiel dans la lutte contre les abus. En effet, selon un rapport du cabinet Ernst & Young publié en 2012, 40 % des délits commis par des entreprises sont révélés par les lanceurs d'alerte. Aux Etats-Unis, grâce à eux, 22 milliards de dollars ont pu être recouvrés de 1986 à 2008 et 13,3 milliards de 2009 à 2012 (4,9 milliards pour 2012 seule).

Lire la suite

Publié dans Vie de l'Union Locale

Partager cet article

Repost 0

Travail et Forte Chaleur

Publié le par UL Valenciennes

Publié dans Information nationale

Partager cet article

Repost 0

Interview Danièle Karniewicz : pour un «pacte d’urgence» sur les retraites

Publié le par UL Valenciennes

Danièle Karniewicz : pour un «pacte d’urgence» sur les retraites 

« Ne sommes-nous pas en train de bâtir un système qui se dit solidaire, mais où les jeunes risquent de subir la triple peine : galère, poids du déficit... et allongement de la durée de cotisation ? »

 


Les faits - Danièle Karniewicz est l'ancienne présidente du conseil d'administration de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), le régime général de retraite qui couvre les salariés du privé. Elle est membre de la fédération chimie du syndicat CFE-CGC

 


La concertation sur les retraites vous semble mal engagée. Pourquoi?
L'exercice est contraint et les marges de manoeuvre réduites compte tenu du carcan des engagements de campagne présidentielle, qui brident les pistes de réflexion. Ainsi le relèvement de l'âge légal de la retraite est écarté d'office, au motif de ne pas toucher à ce totem, la retraite à 60 ans ayant été la ligne de combat des opposants à la réforme Sarkozy de 2010. Mais toute augmentation de durée de cotisation décalera d'autant l'âge effectif de sortie d'activité bien au-delà de 62 ans, de façon plus douloureuse pour les femmes et pour les plus jeunes. Mais le plus ennuyeux, en dehors des hypocrisies de présentation, c'est que ce levier ne permet pas de régler le déséquilibre des comptes.


Lire la suite de l'interview

 


Partager cet article

Repost 0

Mardi, la CFE-CGC est descendue en force à l’usine Sevelnord d’Hordain

Publié le par UL Valenciennes

La Voix du Nord

PUBLIÉ LE 02/07/2013

Un an après la signature de l’accord de compétitivité chez Sevelnord, dans la foulée de celui négocié à Renault et qui sert aujourd’hui de référence à celui qui sera appliqué au niveau du groupe PSA, une importante délégation de représentants de la CFE-CGC a rencontré, hier après-midi, la direction.

Mardi après-midi, les représentants du syndicat CFE-CGC ont rencontré la direction de Sevelnord.

Aux côtés des élus locaux (Franck Biéri, délégué du personnel, président de l’union locale ; Éric Schwamberger, élu CE et Pascal Lucas, responsable de section, président du syndicat de la métallurgie du Hainaut Cambrésis), il y avait trois représentants de la fédération de la métallurgie : son président, Gabriel Aréto, Jean-François Foucard, secrétaire national emploi et formation professionnelle, Me Hélène Hardi, juriste, ainsi qu’Anne Valleron, déléguée syndicale centrale de PSA.

Lire la suite

Partager cet article

Repost 0