Une séquestration de dirigeant «rapporte environ 30 000 euros»

Publié le par UL Valenciennes

Après avoir séquestré des membres de leur direction ou bloqué leurs sites de production, les salariés de Continental, Caterpillar ou encore 3M Santé ont obtenu une sensible amélioration des conditions de départ.
Lisez le document.

Publié dans Information nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article