Communiqué de presse Retraites CFE-CGC

Publié le par UL Valenciennes

La CFE-CGC et les salariés ne sont ni dupes ni naïfs : maintenir un niveau de pension décent pour les retraités ne peut se garantir qu’à la condition de jouer à la fois sur les recettes de financement et sur la durée d’activité. 

Dans sa posture politique, le gouvernement ne pourra pas éternellement tourner le dos à une diversification des recettes pour financer la retraite des Français.

 La CFE-CGC ne cesse de le répéter : ne toucher à rien au système actuel, c’est conduire les retraités sur la voie de la paupérisation ; ne toucher qu’à l’accessoire même symbolique, telle que la taxation des hauts revenus et du capital, c’est repousser vainement les échéances.

Le comité directeur de la CFE-CGC, réuni ce jour, en appelle au bon sens du président de la République, du gouvernement et du ministre du Travail pour l’instauration d’une « garantie retraite » fondée sur des recettes fiables et une logique d’âge de départ cohérente avec le cursus des carrières professionnelles de notre époque (formations longues, durée de vie,…).

La CFE-CGC demande que soient examinés sans dogmatisme les curseurs que représentent l’élargissement de l’assiette de cotisations, l’âge de départ à la retraite, l’emploi des seniors, les conditions de travail, les années d’étude, l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, les exonérations de charges des entreprises, la fiscalité des hauts revenus, la cotisation sociale sur la consommation…

La concertation n’est pas terminée : les chances d’un consensus existent et la CFE-CGC préfère laisser une ultime chance aux propositions et au bon sens du gouvernement. La CFE-CGC choisit la voie du dialogue constructif et ne s’associe pas aux manifestations et aux grèves préventives, du 27 mai prochain.

Elle saura, le moment venu, choisir le mode d’action qui mobilisera les salariés en cas de menace concrète sur l’avenir des retraites qui est l’un des socles de notre pacte social et de notre cohésion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

HENRY 20/05/2010 08:48


Si je suis adhérent à la CFE-CGC depuis plus de trente ans, c'est bien pour un syndicalisme force de propositions et non un syndicalisme du tout contestataire ! Malheureusement, aujourd'hui, je
crains fort que notre confédération ne nous berce d'illusions sur un dialogue social à sens unique: le gouvernement ne tient jamais compte de nos observations ! Malgré les beaux discours
ministériels et les bonnes intentions des politiques sur l'équité entre les salariés, la justice et la solidarité, il n'y aura aucune compensation à la baisse des retraites, contrairement à ce qui
s'est passé pour les régimes spéciaux ! Quelle réponse donnera-t-on demain à nos électeurs quand ils nous demanderont: "qu'est-ce que vous avez fait pour éviter ça ?" ... Même si cela ne changera
rien, je suis donc favorable désormais au rapport de force par la manifestation et la grève !


UL Valenciennes 21/05/2010 22:22



L'administrateur du blog vous remercie de votre contribution et de vos visites régulières