Des anciens de PPG, volontaires au départ, pourraient y perdre des plumes (La Voix du Nord)

Publié le par UL Valenciennes

Hier matin, d'anciens salariés de PPG ont distribué des tracts aux entrées des usines de Marly et Saultain. Une vingtaine de salariés, volontaires pour quitter l'entreprise en préretraite Assedic, risquent de se voir priver de revenus entre la fin de leur indemnisation et la date de leur retraite à taux plein.

PAR VÉRONIQUE BERTIN vbertin@lavoixdunord.fr 

Mercredi, les syndicats de PPG, la CGT et la CFE-CGC, mais aussi l'Association des anciens de PPG, ont réuni une vingtaine de personnes au château Paul-Vaillant-Couturieur, à Marly. En 2009, ces salariés de PPG, âgés entre 55 et 57 ans, ont été volontaires pour quitter l'entreprise en préretraite Assedic. « Votre principale motivation était d'éviter le licenciement d'une autre personne plus jeune tout en faisant le sacrifice de l'indemnité supra légale de 1 200 E par année d'ancienneté dans le groupe PPG », a rappelé Gérard Laune, vice-président de l'association des anciens et qui a plusieurs casquettes au sein de la fédération de la chimie ou du syndicat régional de la chimie. Un tract distribué ce matin et en début d'après-midi aux portes des deux usines de Marly et Saultain le rappelle aussi.

Lire la suite

Publié dans Vie de l'Union Locale

Commenter cet article