G20 : La CFE-CGC dit stop ! Remettons chacun à sa place, chacun en responsabilité.

Publié le par UL Valenciennes

G20 sous assistance respiratoire !

Dans un contexte de crise économique, financière et sociale mondiale sans précédent avec en toile de fond la crise grecque, le G20 peine à prendre des mesures pour réglementer la finance mondiale !

Il est plus difficile de s'attaquer à ce puissant lobbying qu'est le secteur financier que de s'attaquer aux classes moyennes que nous sommes !

La CFE-CGC dit stop ! Remettons chacun à sa place, chacun en responsabilité.

La classe moyenne croule sous les prélèvements en tous genres et est au bord de l'asphyxie. Nous contribuons par notre travail, nos qualifications et l'ensemble des prélèvements qui pèsent sur nous à la richesse nationale. Nous n'entendons pas combler des puits sans fonds, nous voulons que notre engagement serve à alimenter une croissance créatrice d'emplois.

La CFE-CGC refusera tout nouveau prélèvement, toute hausse de la TVA, toute suppression des niches fiscales bénéficiant à la classe moyenne tant que le secteur de la finance ne sera pas taxé sur toutes ses transactions purement spéculatives qui vont de quelques nanosecondes à une journée.

Arrêtons d'être les vaches à lait ! Que vous soyez techniciens, agents de maîtrise, cadres, fonctionnaires, ingénieurs, cadres supérieurs ou dirigeants, si vous avez envie d'agir et de ne plus subir, alors rejoignez la CFE-CGC ; ensemble faisons entendre votre voix !

La CFE-CGC attend des mesures concrètes afin de redonner des perspectives, de l'espoir par des créations d'emplois locaux et durables en France, mais aussi par le soutien du pouvoir d'achat.

Aujourd'hui c'est la consommation des ménages qui soutient la croissance française. Touchez au pouvoir d'achat des classes moyennes, et le château de cartes de la croissance s'effondrera totalement en France.

Le service communication CFE-CGC

Commenter cet article