Indexation des pensions de retraites AGIRC sérieux blocage !

Publié le par UL Valenciennes

Nouvelle preuve de l’amateurisme des signataires de l’accord AGIRC/ARRCO du 18 Mars 2011 que la CFE-CGC n’a pas signé : Cet accord de circonstance n’a pas prévu le rattrapage de l’inflation 2011 sur les pensions de retraite !


Bien sûr, cela  satisfait les employeurs ! Mais pas leurs alliés CFDT, CFTC, FO qui s’aperçoivent enfin des travers de cet accord  signé avec légèreté.

Le Conseil d’Administration de l’AGIRC du 8 mars 2012 n’a pas réussi à dégager une majorité. Nous sommes donc actuellement dans une situation de blocage sur la revalorisation des retraites AGIRC !

Un nouveau rendez-vous des partenaires sociaux est programmé le 20 mars 2012.


À défaut d’accord à cette date, le pouvoir d’achat des retraités sera amputé* !

Une nouvelle fois, la CFE-CGC dénonce les conséquences désastreuses d’un accord qui fait fi des intérêts des assurés.

Voilà où conduit l’aveuglement de certains pour briguer des Présidences (CFDT à l’AGIRC,  CFTC à la CNAF, FO à la CNAV).

En l’absence d’une négociation loyale et sincère sur les fondamentaux de la retraite complémentaire, le choc sera rude !

 

 

*  Positions prises lors du CA du 08 mars 2012 :

 

EMPLOYEURS : favorables à une inflation à un taux de 1,7 % (taux prévisionnel 2012)

SALARIES : favorables à une inflation à taux 2,25 % (taux prévisionnel 2012 (1,7 %) + rattrapage 2011 (0 55%)

Commenter cet article

MASSICARD Jean-Pierre 13/03/2012 17:16

Bonjour,

Dabord merci pour votre position de l'année dernière.
Vous avez raison sur votre jugement des trois autres syndicats.
Ils défendent, comme les politiques, leurs propres intérets avant ceux des retraités.
Pourriez vous me dire ce que devient la procédure engagé par votre syndicat sur l'accord du 18 mars 2011 ?