Licencié pour avoir « dénigré ostensiblement » la SNEF (Miroir Social)

Publié le par UL Valenciennes

Gilles Lelièvre a été licencié le 9 mars 2011 de la SNEF, un groupe (9 000 salariés) spécialisé dans les installations électriques, pour faute grave. Laquelle ? Celle d’avoir rédigé un article sur le Miroir Social, qui contestait le licenciement le 4 février 2011 de Mickaël Cocherel, un collègue de son agence de Loudéac (22), qui emploie une vingtaine de techniciens. L’article intitulé « Grève à l’agence SNEF Loudeac » publié le 14 févier, relève selon la direction du « dénigrement ostensible » de la SNEF.

 

Miroir Social porte l’entière responsabilité de la publication de cet article préalablement validé et tient à souligner que la direction n’a pas demandé le moindre droit de réponse, ou engagé une action en justice, puisque les informations diffusées seraient « fausses et diffamantes ». Retour sur les faits alors que la direction n’a pas souhaité nous répondre

 

Lire l'article de Rodolphe Helderlé

 

Publié dans Information nationale

Commenter cet article