Négociations Retraites Complémentaires 3 ème Round

Publié le par UL Valenciennes

Danièle KARNIEWICZ, Secrétaire Nationale, Secteur Protection Sociale vous informe .
 

BFM TV

 

Pour la CFE-CGC, la question des retraites complémentaires doit être replacée dans une triple réalité :


• Crise socio économique
• Epuisement des réserves financières
• Caractère contributif du système


La CFE-CGC porte donc l’ambition de voir l’effort équilibré entre entreprises, salariés et retraités.


- En faveur des actifs et pour préserver leur pouvoir d’achat, l’augmentation du calcul du prix d’achat du point doit être limitée.


C’est un message fort en direction des jeunes !


- En faveur des retraités, actuels et futurs, et pour préserver également leur pouvoir d’achat, la CFE-CGC refuse le matraquage des pensions par une désindexation trop forte sur 5 années.


- En faveur des veuves, la CFE-CGC refuse la remise en cause des droits à réversion.


- Pour la CFE-CGC, un niveau de retraite décent passe par une augmentation incontournable des cotisations au titre des actifs ET des entreprises.


- Pour la CFE-CGC, il est incontournable d’envisager à terme, la mise en place d’une sur complémentaire obligatoire à l’AGIRC afin de compléter les taux de remplacement en forte baisse pour les statuts relevant de l’encadrement.
NEGOCIATIONS RETRAITES COMPLEMENTAIRES

 

LE TRACT

Commenter cet article