Prolongation d’un arrêt maladie et absence de justificatif : faute grave ? (06/05/2010)

Publié le par UL Valenciennes

Le salarié en arrêt maladie doit informer rapidement son employeur. Rien n’est fixé par le Code du travail mais ce délai est estimé, selon les conventions collectives et/ou les usages, à 48 heures. En cas de prolongation de cet arrêt, le salarié ne commet pas une faute grave s’il ne transmet pas son certificat médical.

Publié dans Information nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article