Salariés : soyez très prudents

Publié le par UL Valenciennes

La crise est là et pour certains employeurs indélicats, tout les moyens sont bons pour diminuer l'effectif à moindre cout, donc la masse salariale devenue une banale  variable d'ajustement. 

 

Pour cette raison l'Union Locale CFE-CGC de Valenciennes vous invite à prendre connaissance d'un article paru récemment dans Juri-Travail et dont vous trouverez ci dessous le lien d'accès.

 

Salariés : Soyez très prudents pour ne pas risquer bêtement de perdre votre emploi

 

 

Employeurs : Sachez que l'adage "qui vole un oeuf vole un boeuf" n'est pas retenu par la cour de cassation qui  rappelle dans une succession d'arrêts que le vol n'est pas forcément synonyme de faute grave et peut même dans certains cas, ne pas constituer un motif réel et sérieux de licenciement.

 

 

Licencié pour un peu de vernis

En ces temps de crise, les affaires de ce type semblent se multiplier... Après le salarié d'un Monoprix de Marseille menacé de licenciement pour avoir récupéré des fruits dans une poubelle, la caissière d'un Cora de Moselle presque débarquée pour avoir ramassé un bon pour hamburger gratuit oublié par un client, un tôlier-peintre d'une concession Renault de Chennevières-sur-Marne a perdu son emploi pour avoir voulu emporter chez lui... un fond de vernis pour carrosserie.

Lire l'article

 

 

Publié dans Information nationale

Commenter cet article