SevelNord lettre aux députés

Publié le par UL Valenciennes

Messieurs les députés,

Depuis début Novembre 2011, à différentes reprises, nous sommes intervenus auprès de Messieurs le préfet et le sous-préfet pour rencontrer le ministre de l’industrie. Un courrier des 6 organisations syndicales a été transmis le 1 Décembre pour confirmer ce souhait d’une rencontre sur le thème :

de L'EMPLOI, LE MAINTIEN ET LE DEVELOPPEMENT DE L'USINE SEVELNORD ET DE L'ENSEMBLE DE LA FILIERE AUTOMOBILE DANS LE NORD/PAS DE CALAIS.

Le 12 Janvier lors de la visite du président Sarkozy à Lille, nous avons eu un rendez-vous avec un conseiller technique de l’industrie, celui-ci devant dès son retour sur Paris rencontrer le ministre et nous transmettre une date pour cette rencontre.

A ce jour, sauf erreur, nous sommes toujours en attente de ce précieux rendez-vous.

L’actualité récente sur le départ de Mitsubishi Motors d'Europe et sur l’implantation d’une nouvelle usine Renault à Tanger portent un coup de plus au devenir de l’industrie automobile dans l’Hexagone et plus particulièrement au devenir de SevelNord. 

Certes, il y a eu  le 18 Novembre la mise en place « de la cellule de suivi et d’anticipation industrielle » par le préfet, mais celle-ci ne doit pas être une fin en soi. Ce n’est pas une reconversion  du site industriel que nous voulons, mais bien le maintien de son activité automobile dans la région.

Le 15 Mars aura lieu la 2ème rencontre de la cellule en préfecture, il est clair, dans l’état actuel des choses, que nous serons plus que vigilants aux réponses qui nous serons apportées sur le devenir de cette usine.

Nos rencontres successives avec les 6 organisations syndicales ont permis de montrer notre volonté commune qu’est la sauvegarde de l’emploi dans notre bassin déjà durement touché par des PSE, et c’est dans cette continuité d’action et dans le respect de l’outil industriel que la CFE-CGC vous sollicite, Messieurs les Députés, pour appuyer notre demande de rencontre auprès du ministre de l’industrie dans les plus brefs délais.

Nous vous prions d’agréer, Messieurs les Députés, l’expression de notre considération la plus distinguée.

Président de l'union locale CFE-CGC de Valenciennes

Publié dans Vie de l'Union Locale

Commenter cet article