Si l’on ne résiste pas au virus de la redistribution abusive : ce sera bientôt le prix du pain en fonction des revenus...

Publié le par UL Valenciennes

REGARDS CROISES SUR LA PROTECTION SOCIALE

 

N° spécial Retraite complémentaire 26 Mars 2013

 

Le Comité Directeur de la CFE-CGC du 25 mars 2013 a décidé, à l’unanimité des fédérations, de ne pas signer le texte issu des négociations entre partenaires sociaux.

 

Le projet d’accord proposé à la signature amortit bien sûr quelque peu le déficit prévisionnel des régimes complémentaires à l’horizon 2017, mais il est à la fois non sécurisé et à visée limitée.

Il fait supporter tous les efforts aux actifs et aux retraités en continuant d’abaisser le niveau des retraites!

 

Il impose un sacrifice supplémentaire aux classes moyennes qui contribuent de plus en plus fortement aux efforts de solidarité !

 

A visée limitée, ce texte ne résoud en rien les déséquilibres de financement à moyen terme.

 

Prenons garde de voir remettre en cause nos fondamentaux, en particulier ceux des classes moyennes et de l’encadrement ! Car les mesures mises en oeuvre actuellement s’inscrivent dans une logique qui va nous conduire à devoir nous présenter à la boulangerie de quartier .. avec notre avis fiscal !

 

Si l’on ne résiste pas au virus de la redistribution abusive : ce sera bientôt le prix du pain en fonction des revenus...

 

Accéder au numéro spécial de Regard Croisés

Commenter cet article