Thibault/Chérèque: la guerre des adhérents

Publié le par UL Valenciennes

Dans les cours d'école, le plus fort est celui qui fait pipi le plus loin. Chez les adolescents, c'est celui qui a la plus grosse. Bernard Thibault et François Chérèque ne déterminent pas qui est le plus fort en usant des mêmes attributs ou des mêmes méthodes. Fort heureusement. Les patrons des deux premières centrales syndicales de France se livrent leur guéguerre d'ego sur un autre terrain : celui du nombre d'adhérents de leur organisation respective.

Publié dans Information nationale

Commenter cet article