Un dispositif de sensibilisation à l'absentéisme destiné aux salariés revenant d'un arrêt pour maladie, constitue une discrimination liée à la santé. (Net-Iris)

Publié le par UL Valenciennes

Un syndicat a saisi le TGI afin notamment qu'il soit défendu à l'employeur de poursuivre sa politique discriminatoire à l'encontre des salariés absents pour maladie. En effet, l'employeur avait mis en oeuvre une méthode dite de "sensibilisation aux enjeux de désorganisation de la production" et procédait dans ce cadre à des entretiens "retour d'absence" quels que soient la durée et le motif de l'absence, y compris en cas de maladie ou d'accident du travail, au cours desquels étaient évoquées les perturbations de l'organisation de l'entreprise résultant de l'absence, cet entretien donnant lieu à l'établissement d'un document signé par le salarié concerné.

Lire la suite

Publié dans Information nationale

Commenter cet article